Le guide complet du marketing de contenu pour cabinets d’avocats

L'incapacité des cabinets d'avocats à réfléchir de manière stratégique à leurs objectifs et à définir les tactiques nécessaires pour les atteindre, est la principale cause de l'échec du marketing de contenu pour avocats. Passons en revue l'ensemble des questions qu'il faut aborder pour mettre en place une stratégie qui vous rapportera réellement de nouveaux dossiers

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
marketing de contenu pour cabinets d'avocats
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp

La création d’un contenu cohérent et de haute qualité est essentielle au succès des efforts marketing de votre cabinet. Le marketing de contenu est la pierre angulaire du marketing en ligne car c’est la meilleure façon de faire connaître votre savoir-faire du cabinet à votre cible. En partageant et promouvant vos meilleures idées, votre cabinet d’avocats gagnera la confiance du public et renforcera son influence auprès des prospects.

Au fil du temps vos prospects potentiels verront votre cabinet et ses avocats comme des experts capables de résoudre n’importe quelle problématique juridique complexe. Ainsi, lorsque le besoin se présentera, c’est bel et bien votre cabinet qui sera identifié comme leader d’opinion en la matière. Mais gardez à l’esprit que cela n’est pas réalisable sans un travail acharné et une réflexion stratégique de votre part. Le marketing de contenu pour cabinets d’avocats implique bien plus qu’une simple publication d’articles sur le blog du cabinet. Ce canal marketing implique la définition d’une stratégie et d’une audience précises, l’organisation efficace du travail éditorial etc.

Nous pouvons vous assurez que le jeu en vaut la chandelle, car parmi toutes les autres alternatives de communication, c’est le marketing de contenu qui offre le meilleur retour sur investissement pour les avocats. Pensez-y : grâce au marketing de contenu, vous vous adressez directement aux personnes concernées, contrairement à la publicité traditionnelle ou les relations presse.

Bien que les bénéfices du marketing de contenu pour cabinets d’avocats ne sont plus à démontrer, tout comme la nécessite d’élaborer une stratégie globale, mais avant de se lancer dans la création du contenu, votre cabinet doit répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi investissez-vous dans le marketing de contenu ?
  • Comment comptez-vous mesurer le succès de votre stratégie ?

Peu nombreux sont les cabinets qui se posent ces questions en amont. En revanche, nombreux sont ceux qui se lancent avec une approche « publier et prier », qui conduit à des résultats mitigés (dans le meilleur des cas). Par exemple, pour de nombreux cabinets d’avocats, le principal objectif du marketing de contenu consiste à accroître la notoriété de la marque du cabinet. L’idée est juste, mais comment savoir que c’est précisément grâce au marketing de contenu que la notoriété de la marque a augmenté ? Quels principaux indicateurs de performance (KPI) sont à surveiller ? Chaque objectif que vous définissez doit être associé aux KPI qui vous permettront de mesurer les performances de votre stratégie.

L’incapacité des cabinets d’avocats à réfléchir de manière stratégique à leurs objectifs et à définir les tactiques nécessaires pour les atteindre, est la principale cause de l’échec.

Le succès d’une stratégie de marketing de contenu pour cabinets d’avocats n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat d’une planification, collaboration, conception, édition et promotion efficaces. Définissons ensemble la feuille de route à suivre pour créer une stratégie de marketing de contenu pour avocats qui vous apportera de nouveaux dossiers.

1- Définissez votre audience

Savoir qui sont vos clients et comprendre leurs besoins et préoccupations est l’un des éléments les plus importants de votre stratégie de contenu. Les services de votre cabinet ne s’adressent pas à tout le monde – du moins, ils ne le devraient pas si vous comptez vous démarquer sur le marché. Il est donc essentiel d’identifier précisément à qui s’adressera votre contenu et in fine vos services juridiques.
Votre contenu doit provoquer, engager et parler la langue de votre client potentiel, ce qui nécessite que vous connaissiez votre audience en détails.

Nous vous conseillons d’avoir une personne spécifique en tête à chaque fois que vous produisez du contenu. Mettez-vous à sa place et posez-vous les questions suivantes :

  • Avec qui communiquez-vous?
  • Quel est son rôle au sein de l’entreprise?
  • À quels défis est-ils confronté?
  • Quelles sont ses préoccupations ?

Si votre cabinet doit produire du contenu pour plusieurs cibles, cet exercice doit être répété autant de fois qu’il y a de cibles. Plus votre cible est étroite, plus vous serez efficace. Supposons que les confrères de votre cabinet, spécialisés dans le droit de la santé souhaitent mettre en place une stratégie de contenu agressive à l’égard des acteurs de la santé. Cette niche englobe les établissements de santé, les médecins, les associations de professionnels de santé etc. Il sera impossible de couvrir tous les sujets pertinents pour tous les acteurs du secteur (définis au sens large), avec la profondeur et la perspicacité nécessaires pour attirer leur attention.

Pour éviter de vous disperser, définissez donc une audience beaucoup plus restreinte, telle que « médecin anesthésiste exerçant dans le secteur privé au revenu X, basé à X ». Il s’agit d’une description la plus étroite possible d’un client potentiel, dont vous connaissez bien les problématiques et que vous pouvez par conséquent résoudre. C’est en définissant ce type d’audience, que votre cabinet atteindra l’un des principaux objectifs du marketing de contenu pour cabinets d’avocats : convaincre votre client potentiel que le contenu est spécialement crée pour lui, pour répondre à son besoin.

Si votre cabinet est capable de démontrer à vos lecteurs, spectateurs et auditeurs que vous les comprenez et avez de l’empathie pour eux, alors ils continueront de revenir vers vous. En fin de compte, ils commenceront à vous considérer comme l’expert ultime qui a les solutions à tous leurs problèmes. Et c’est de cette manière que le marketing de contenu vous amènera de nouveaux dossiers. Si vous apparaissez assez fréquemment sur le devant la scène pour votre audience avec du contenu de haute qualité qui ne peut être ignoré, ils vous auront en tête lorsqu’il s’agira d’engager un professionnel.

En pratique – Essayez ceci :

Réfléchissez de manière stratégique à l’audience que vous souhaitez attirer, à ce qui compte pour elle et la manière dont vous pouvez l’aider à travers le contenu que vous partagez.

Grâce à notre contenu, [public x] apprend des [informations y] qui leur fournit [avantage z].

Vous voulez un exemple ? Voici ce nous faisons pour Incursiv :

Grâce à notre contenu, les cabinets d’avocats apprennent les meilleures pratiques en matière de marketing digital, ce qui leur fournit les outils nécessaires pour générer davantage et de meilleurs dossiers.

2- Optimisez le site web de votre cabinet

Le but ultime de toute stratégie de marketing de contenu pour avocats est de générer de nouveaux dossiers. Un contenu convaincant (sous la forme d’articles de blog, de vidéos, d’infographies et d’autres éléments de narration visuelle) est destiné à attirer des clients potentiels vers le site de votre cabinet. Cependant si les visiteurs ne continuent pas leur parcours en naviguant vers les pages dédiées à vos expertises et/ou aux biographies, ces visiteurs risquent de ne pas devenir des prospects sur lesquels vous pourrez capitaliser. Considérez votre contenu comme un « appât » pour inciter les visiteurs de votre site à en découvrir plus sur votre cabinet.

Penser votre contenu de cette manière vous aide à l’optimiser pour les deux différents types de clients potentiels qui recherchent des solutions juridiques en ligne, appelons-les « Acheteurs » et « Navigateurs ».

Les acheteurs sont ceux qui ont un besoin urgent et recherchent une solution immédiate. Ils cherchent in fine à engager un avocat dans l’immédiat. Ils utilisent donc des requêtes Google spécifiques, telles que « avocat droit du travail Paris » par exemple. Optimisez le contenu de vos pages expertises et biographies en fonction de l’audience que vous aurez défini en amont (voir l’étape 1) et des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, pour capturer ce trafic.

Les navigateurs font du lèche-vitrines. Ils ont besoin d’une réponse à une question mais ne sont pas encore prêts à engager un avocat. Un navigateur utilisera Google pour trouver une réponse à une question telle que « conséquences d’un licenciement pour faute grave » par exemple. Utilisez votre blog pour aborder les types de requêtes (questions, objections, points douloureux et sujets de tendance) que les navigateurs sont susceptibles de rechercher sur Google, et ajoutez-y des liens internes vers vos pages expertises et pages bio pertinentes pour le sujet.

En résumé, le marketing de contenu pour cabinets d’avocats se résume en deux point clés :

  • le travail sur les pages clés du site du cabinet : Expertises, Biographies
  • la production d’articles (ou autres supports) sur votre blog

Pour augmenter la conversion (c’est-à-dire le passage du navigateur vers l’acheteur), assurez-vous d’inclure des appels à l’action (call to action) clairs et convaincants sur vos pages. Si vous n’appelez pas votre audience cible à l’action, il y a de fortes chances qu’ils ne franchissent pas la prochaine étape vers un plus grand engagement avec votre cabinet d’avocats. Pour cela, vous n’avez pas besoin d’être agressif, mais vous devez fournir aux visiteurs de votre site web des indications à suivre à minima.

Une stratégie de marketing de contenu pour avocats robuste ne fera pas beaucoup de différence si vous ne générez pas de trafic vers un site web optimisé pour le référencement et conçu pour la conversion. Une fois que ces bases solides sont jetés, vous pouvez faire démarrer votre machine de création de contenu.

3- Définissez un processus de création de contenu

La plupart des cabinets d’avocats ont l’intention de créer et de publier davantage de contenus dans le but d’augmenter leur visibilité en ligne. Mais la grande partie d’entre eux ne le fait pas de manière assez cohérente pour avoir un impact considérable. Une stratégie de marketing de contenu pour avocats efficace nécessite un contenu de haute qualité produit à haute fréquence. Plus votre cabinet d’avocats produit de contenus, plus vous aurez de chance d’entrer en contact avec des clients potentiels, mais aussi d’augmenter l’autorité du domaine aux yeux de Google (sur la notion d’autorité du domaine : https://www.lafabriquedunet.fr/seo/articles/autorite-domaine-en-seo-pourquoi-est-important/).

La grande partie du travail consiste à mettre en place un système intégré permettant la création cohérente de nouveaux contenus. Les principaux éléments impliqués dans la création d’un flux de travail de marketing de contenu pour cabinets d’avocats stratégique comprennent :

  • un système pour générer des idées de contenu
  • un processus de création de contenu
  • l’utilisation d’un calendrier éditorial

Comment générer des idées de contenu ?

Peu importe la taille du cabinet, la structuration de vos équipes et la hauteur de vos investissements, le marketing de contenu ne sera réellement réussi pour votre cabinet qu’à condition d’écrire sur des thématiques qui préoccupent réellement les acteurs de votre industrie. Voici comment générer facilement des idées de contenus qui vous permettront d’avoir de l’engagement avec votre audience cible.

La collaboration entre les équipes marketing et les avocats

Dans des structures b2b autres que les cabinets d’avocats où le marketing de contenu est une priorité, vous trouverez une collaboration étroite entre les équipes marketing et les équipes commerciales. La raison d’être de cette synergie est évidente : si les meilleures idées de contenu répondent aux questions, défis, objections et points douloureux des clients, les commerciaux – qui sont constamment en contact avec ces derniers – ont un accès direct à ces informations.

Le même processus devrait être mis en place au sein des cabinets d’avocats. En effet, les avocats sont sur le terrain, à écouter et réagir quotidiennement aux problématiques de leurs clients, qui peuvent servir de base au marketing du contenu. Pour réussir, les cabinets d’avocats doivent créer des mécanismes permettant de sortir ces informations de leurs têtes et les transmettre aux professionnels du marketing, responsables d’appliquer la stratégie de contenu.

Si vous ne fournissez pas d’idées de contenu à votre équipe marketing, il lui sera presque impossible de produire un contenu hyper-pertinent pour votre audience cible. Une équipe de marketing ne peut pas concevoir des sujets de marketing de contenu pour cabinets d’avocats de manière isolée. Elle aura besoin de votre contribution, ce qui nécessite qu’un processus soit mis en place afin de recueillir et transmettre des idées.

D’après notre expérience, un tel processus implique :

  • Des instructions : Les avocats n’ont pas le temps et la plupart ne penseront pas aux sujets de marketing de contenu à moins d’y être invités. L’équipe marketing doit envoyer des e-mails hebdomadaires (ou au moins une fois par mois) aux avocats leur demandant d’être à l’affût des sujets, idées et questions qu’intéressent les clients, afin de les intégrer dans le plan de marketing de contenu.
  • Un endroit de partage d’idées : Pour rester organisé et permettre aux avocats de transmettre facilement des idées de contenu, un système doit être mis en place pour aider à les recueillir. Un Google Doc partagé fera parfaitement l’affaire pour y déposer des idées.
  • Des sessions de brainstorming : de temps en temps (une fois par mois au moins), il est important pour votre cabinet et votre équipe marketing de se rencontrer pour discuter et brainstormer des idées de contenus.

Inspirez-vous de votre travail quotidien mais également des domaines autres que le droit

La manière la plus simple pour un avocat de générer des idées de contenus est d’être attentif aux besoins de ses clients au quotidien. Chaque rendez-vous, chaque préparation de dossier regorge de pépites d’informations en attente d’être éclairées. Utilisez ces informations tirées directement de votre travail d’avocat, comme source d’inspiration pour le marketing de contenu. Si un problème affecte un client, il y a de fortes chances qu’il y ait d’autres clients potentiels en attente d’être informés sur le sujet.

Un créateur de contenu efficace est également celui qui écoute, lit et analyse les contenus produits par des leaders d’opinion dans d’autres disciplines pour transposer ces problématiques dans le domaine du droit et permettre d’éclairer de nouveaux enjeux.

Pourquoi et comment utiliser un calendrier éditorial ?

Il est évident qu’un calendrier éditorial ne vous permettra pas de créer un plan de contenu pour l’année entière. Néanmoins, il est important de pouvoir se projeter sur les contenus à produire au moins à l’échelle de 4 à 6 mois.

Avant de remplir le calendrier éditorial, commencez par réfléchir à la quantité de contenu et aux types de contenu que votre cabinet aimerait produire chaque mois pour atteindre les objectifs fixés. De combien d’articles de blog avez-vous besoin? À quelle fréquence comptez-vous créer du contenu visuel comme des infographies et des vidéos animées ? La création de tous types de contenu prend du temps, alors donnez à vous-même et à votre équipe une longueur d’avance, afin d’éviter d’être débordé. Surtout, fixez-vous des objectifs réalistes que vous pourrez tenir.

Définir un calendrier éditorial avant de créer le contenu lui-même aidera votre cabinet d’avocats à rester organisé et à savoir précisément quel contenu vous avez besoin de créer et à quel moment. De cette façon, vous serez en mesure de prioriser les projets et clarifier les responsabilités de chaque intervenant dans le processus de création et de distribution de contenu.

Le calendrier éditorial n’a pas besoin d’être complexe. Il peut résumer vos objectifs hebdomadaires, mensuels ou trimestriels. Il doit surtout contenir un certain nombre de catégories comme le type de contenu, le sujet, la date de publication, les personnes en charge de la création, l’emplacement de publication ainsi que d’autres champs. Le but est de permettre à votre équipe marketing d’accéder rapidement aux informations dont elle a besoin pour créer un contenu de haute qualité.

OUTILS GRATUITS :

Vous souhaitez accéder à un modèle gratuit de calendrier éditorial de marketing de contenu pour cabinets d’avocats ? Envoyez nous un email au hello@incursiv.com et nous aurons le plaisir de vous envoyer l’outil que nous utilisons pour nos clients et nous-même.

Sur la question de fréquence de publication, reportez vous à notre article « Stratégie de marketing de contenu : Qualité Vs Quantité« 

Créer un flux de travail éditorial

Un flux de travail éditorial est le processus que vous permettra de transformer une idée en un contenu de haute qualité qui attirera l’attention de votre public cible. Ce flux définit qui est impliqué à chaque étape du processus de création de contenu :

  • Génération d’idées
  • Recherche sur le sujet
  • Création de contenu
  • Édition
  • Création des éléments graphiques supplémentaires
  • Promotion

Votre flux de travail éditorial doit identifier ces étapes, ainsi que les personnes responsables de chaque partie. Par exemple, si votre cabinet d’avocats crée un nouveau livre blanc, le flux de travail devrait définir les personnes en charge du brainstormer des idées, de faire des recherches si nécessaire sur le sujet, rédiger et éditer le contenu, créer les illustrations nécessaires puis publier et promouvoir le contenu crée. En documentant chaque étape et en affectant les tâches aux membres de l’équipe, vous réduirez les erreurs, respecterez les deadlines fixées et produirez le contenu le plus soigné possible. Si vous travaillez avec une agence de marketing digital pour avocats, ce process vous permettra de travailler de manière la plus organisée possible et transparente.

4- Créez un contenu convaincant qui se démarque

Aucune planification stratégique ne pourra surmonter le contenu pauvre et de faible qualité. Il y a tout simplement trop de contenu sur le web à concurrencer. Votre cabinet d’avocats ne sera pas remarqué si vous imitez le style et la substance de vos concurrents. Dans le cas où vous respectez simplement votre calendrier éditorial sans se soucier de ce que votre public cible attend en termes de contenu ou de format, vous finirez pas rendre vos utilisateurs insatisfaits, ce qui est surveillé de près par Google. Rapidement le site web perdra les positions acquises et le trafic vers votre site sera en chute libre.

Par contenu de mauvaise qualité, nous entendons :

  • un contenu de moins de 1000 mots ( en effet, cela signifie que le contenu n’aborde pas le sujet en détails)
  • un contenu sans visuels
  • un contenu qui ne cite pas ses sources (via des liens hypertextes vers d’autres sites)
  • un contenu mal structuré
  • un contenu dupliqué
  • un contenu bourré de mots-clés (écrit uniquement pour Google)

Au contraire, un contenu de haute qualité, qui approfondit le sujet donné, qui utilise des formats intéressants tels que la vidéo, l’audio, l’infographie met en valeur l’expertise de votre cabinet. Votre contenu doit se démarquer, c’est-à-dire qu’il doit être suffisamment convaincant pour que les gens ne puissent s’empêcher de le partager avec leurs amis et collègues.

Le guide complet du marketing de contenu pour cabinets d'avocats 1
Exemple d’un article de qualité, bien structuré et facile à lire du cabinet américain CooleyGo, spécialisé dans l’accompagnement des start-ups de la Silicon Valley
https://www.cooleygo.com/early-exercisable-stock-options-what-you-need-to-know/

Racontez une histoire

Comment les cabinets d’avocats peuvent-ils impliquer au mieux leur public grâce à leur marketing de contenu? La réponse est le storytelling. Un excellent contenu résonne auprès d’un public en l’aidant à répondre à un besoin et en racontant l’histoire de votre cabinet d’avocats en même temps. Ce qui distingue une histoire du simple contenu, c’est sa capacité à mobiliser non seulement le cerveau de quelqu’un mais également ses émotions. Les histoires transmettent bien des idées, mais elles sont enveloppées dans un récit intéressant. Votre capacité à raconter des histoires (sans mauvais jeu de mots), à travers la marque de votre cabinet et son contenu, est l’ultime point qui vous permettra de se différencier sur un marché déjà bondé de contenus.

Paradoxalement, à une époque où les progrès technologiques sont tellement rapides, qu’ils sont à peine perceptibles, le storytelling est plus important que jamais. Il y a peine vingt ans, il y avait une asymétrie d’information : ce sont les cabinets d’avocats qui en détenaient l’avantage. Aujourd’hui, vos clients potentiels ont accès à l’ensemble des connaissances. Ils cherchent par conséquent non seulement l’information qui les intéresse, mais également une histoire qui résonnera avec leurs valeurs, leur point de vue etc.

Dans le monde d’aujourd’hui où les faits et les chiffres sont facilement accessibles, les cabinets d’avocats ont tout intérêt à fournir du contenu pédagoqique, divertissant et présentant des idées novatrices sans arrêt, afin de pouvoir créer de l’engagement avec un client potentiel.
La distribution du contenu et sa promotion sont finalement moins importants, car peu importe la taille de votre mégaphone, si vous ne donner pas à votre public le contenu qu’ils recherchent, ils ne vous liront pas.

Le challenge du marketing des cabinets d’avocats modernes consiste à faire entrer vos prospects dans une histoire qui reflète leurs défis, leurs difficultés et leurs opportunités, et non les vôtres.

Si vous rédigez un article, écrivez en fonction de ce que les gens souhaitent ressentir en vous lisant : être inspiré, éduqué ou diverti, et non pas comment vous souhaitez qu’ils se sentent à votre sujet. Évitez au maximum le jargon juridique et le légalisme, là où c’est possible. Écrivez comme si vous étiez assis autour d’une table en train de discuter. Si vous essayez de les éblouir avec vos connaissances juridiques, vous les laisserez se sentir ignorants et non informés.

Devenez la source des informations recherchées par votre public cible et il continuera de revenir sur votre site pour en savoir plus. Au fil du temps, votre audience apprendra à vous connaître et à vous faire confiance. Ils percevront vous et votre cabinet comme une source de référence aux connaissances et expertise nécessaires pour les aider à surmonter leurs défis et saisir les opportunités au bon moment. Avec le temps, cette relation écrivain/lecteur évoluera vers la relation avocat/client.

Allez au-delà de la simple diffusion d’informations

Comme nous l’avons précisé plus haut, la simple information du public est aujourd’hui nécessaire mais pas suffisante. Votre contenu doit aider vos clients potentiels à prendre les bonnes décisions, acquérir de nouvelles connaissances ou anticiper les tendances et enjeux du futur. Autrement dit, votre cabinet d’avocats doit devenir un phare qui les guide.

Si vous espérez que votre public cible accorde de l’attention au cabinet, vous devez d’abord lui donner de la plus-value. Des idées superficielles et des analyses timides ne feront pas l’affaire. Pour nouer une relation solide avec votre prospect, il faut lui ouvrir de nouveaux horizons et l’inspirer.

De nombreux avocats et cabinets d’avocats préfèrent de ne pas partager leurs meilleures idées par crainte de dévoiler leur « recette » aux concurrents. Compte tenu de l’énorme quantité de cabinets d’avocats qui se mettent au marketing de contenu, vous pouvez en être sûr : si vous ne partagez pas vos meilleures idées, l’un de vos concurrents le fera.

Mixez les formats

Une fois le public cible identifié, déterminez la forme de vos contenus dans le calendrier éditorial : contenus écrits, infographies, vidéos, partage de diapositives ? Le mieux est de mixer tous ces formats. Il est important de garder à l’esprit que les gens se souviennent de 10% de ce qu’ils entendent, 20% de ce qu’ils lisent et 80% de ce qu’ils voient et vivent. Par conséquent, si vous souhaitez que votre public soit marqué par les informations que vous partagez il est important d’utiliser aussi bien du contenu visuel qu’écrit.

5- Marketez votre contenu

De nombreux cabinets d’avocats ignorent le fait que le « marketing de contenu » est un process à deux étapes : la création et la promotion du contenu crée. En effet, vous devez non seulement avoir un plan stratégique solide pour créer le contenu, mais il est également essentiel que vous documentiez et exécutiez une stratégie pour le promouvoir, si vous souhaitez que ce dernier ait un impact.

En plus du travail de promotion effectué par votre équipe marketing (si vous en avez une), vous devez également partager le contenu crée avec vos clients et prospects pour répondre à leurs questions et leur offrir des ressources pédagogiques au stade du processus commercial. Le contenu peut également servir à attirer les talents ou à former les nouvelles recrues. En général, toutes les personnes travaillant au cabinet doivent être encouragées à diffuser le contenu le plus largement possible.

Il est essentiel de comprendre que la quantité de contenu présente sur le web ne vous permet pas d’attendre que le prospect vienne à vous, vous devez aller le chercher la où il se trouve avec votre contenu.

Connectez-vous avec les influenceurs de votre domaine

Un des plus gros challenges auquel un avocat ou un cabinet d’avocats doit faire face dans la construction de sa réputation de leader d’opinion en ligne c’est d’inciter les gens à prendre connaissance de son contenu. Nous sommes tous occupés ET bombardés d’informations tout au long de la journée, il est difficile d’attirer l’attention de quelqu’un. À moins que vous ne soyez déjà quelqu’un d’influent sur la toile dans votre domaine, il est très probable que les prospects potentiels ignorent votre contenu au début.

La solution à ce problème est de contourner les défenses de l’attention de vos prospects en vous associant à ceux qui dominent déjà votre marché cible. Ces « influenceurs » sont des personnes considérées comme faisant autorité dans votre secteur et sur des plateformes lues et respectées par les acteurs de votre marché de niche.

Un contenu se propage lorsque des personnes « influentes » (au sens des réseaux sociaux) aiment, partagent et commentent ce contenu. Cela donne le signal à vos prospects potentiels, que ce contenu mérite qu’on le regarde de plus près. Par conséquent, il est important d’investir dans l’identification et le développement de relations avec ceux qui dominent et influencent les personnes que vous essayez de toucher.

Comment se connecter avec les influenceurs de votre domaine ?

  • Tout d’abord identifiez-les
  • Invitez-les à faire partie de votre réseau sur Linkedin
  • Aimez, commentez et partagez leur contenu. Ils en prendront note et seront plus susceptibles de faire de même pour votre propre contenu
  • Une fois le contact solide établi, demandez leur de contribuer à vos articles, demandez leur de rédiger un contenu pour votre propre blog, faites une étude commune sur votre marché etc

Collectez des adresses mail

Il existe beaucoup de canaux marketing qui vous permettent de diffuser votre contenu, mais l’email reste l’option la plus efficace. Pourquoi ?

  1. L’e-mail vous met en contact direct avec les personnes que vous souhaitez atteindre
  2. C’est du marketing de permission : les personnes que vous contactez vous ont donné la permission de leur envoyer votre contenu, vos idées et vos offres commerciales (contrairement à la publicité traditionnelle, qui est par définition intrusive).

L’emailing est un échange de bons procédés : vous collectez l’adresse mail du prospect et en échange il obtient des informations « exclusives » de la part de votre cabinet d’avocats.

De plus, dans la mesure où il est difficile de prédire lorsqu’un prospect aura besoin de vos services juridiques, l’emailing est votre meilleur outil pour rester en tête de vos clients actuels et potentiels.

Pour qu’une campagne emailing porte ses fruits, votre cabinet d’avocats doit se concentrer sur la création d’une liste d’adresses mail ciblée, constituée de personnes potentiellement intéressées par ce que vous avez à dire. Comme dit précédemment, la collecte d’adresses mail commence tout d’abord par offrir à vos clients potentiels un contenu à haute valeur ajoutée.

Par exemple, vous venez de créer un livre blanc sur un sujet donné : proposez à tous les visiteurs de votre site de le télécharger en échange de leur adresse mail. C’est ce que l’on appelle un générateur de leads.

Un générateur de leads est une pièce de contenu qui apporte de la valeur à votre prospect et fait de votre cabinet un expert dans son domaine. Lors de la création d’un générateur de leads, gardez bien en tête que son titre doit être fort, direct et plein de valeur ajoutée. Après tout, vous demandez aux visiteurs de votre site de vous donner leur temps et leur attention, vous devez donc leur fournir une pièce de contenu à haute valeur ajoutée.

Actionnez Linkedin

Twitter, Facebook et Instagram sont d’excellents réseaux sociaux que les cabinets d’avocats peuvent et doivent utiliser pour promouvoir leur contenu. Mais nous estimons que rien n’est plus efficace que LinkedIn en matière de promotion de contenu pour avocats. En effet, cela fait longtemps que Linkedin n’est plus une simple banque de CVs. Ce réseau social compte près de 600 millions de membres et est de loin le réseau social le plus utilisé dans le secteur du b2b.

Il y a plusieurs façon pour un cabinet d’avocats de promouvoir le contenu produit sur Linkedin si votre article par exemple est publié sur le blog de votre cabinet :

  1. Écrire un résumé rapide et attractif de l’article et le poster sur la page Linkedin de votre cabinet.
  2. Reposter l’article en question depuis votre profil personnel. Si quelqu’un de votre réseau like votre post, ce dernier sera partagé avec son réseau à son tour
  3. Poster l’article dans les groupes auxquels vous appartenez
  4. Publier l’article sur la plateforme de publication propre à Linkedin (Linkedin Pulse)

Gardez à l’esprit que vous devez non seulement partager le contenu crée par votre cabinet mais également le contenu à haute valeur ajoutée crée par d’autres acteurs. Créez de la valeur supplémentaire pour votre réseau et développez des relations avec les influenceurs (leaders d’opinions) au sein de votre industrie. C’est un moyen facile de donner plus de visibilité à votre propre contenu.

Vous devez également être attentif aux évolutions et aux nouvelles fonctionnalités proposées par Linkedin (ou n’importe quel autre réseau social). Généralement, lors du lancement de ces nouvelles fonctionnalités tout est fait tout pour les mettre en avant et gratifier les premières personnes qui les utilisent en diffusant plus largement le contenu posté. Une fois la fonctionnalité devenue populaire, l’algorithme Linkedin « freine » la portée des publications afin d’inciter les utilisateurs à sponsoriser ces dernières et donc à payer.

Actuellement, le meilleur moyen de diffuser largement votre contenu est Linkedin vidéo. Cette fonctionnalité a été lancée en 2017 et depuis vous avez surement remarqué que de plus en plus de vidéos apparaissent dans nos fils d’actualité. La tendance va s’accélérer avec le lancement de Linkedin Live en 2019, permettant le streaming en direct (utile pour la diffusion de conférences, webinars etc).

Pour savoir comment les avocats peuvent générer des prospects sur Linkedin : https://incursiv.com/strategie-linkedin-pour-avocats/

6- Réutilisez votre meilleur contenu

La création de nouveaux contenus est importante, mais la promotion du contenu existant de votre cabinet d’avocats l’est encore plus. c’est pour cette raison que plutôt que de consacrer tout votre temps et vos ressources à créer de nouveaux contenus écrits, utilisez le marketing de contenu de manière plus efficace en réaffectant votre contenu existant à tout moment dans de nouvelles formes visuelles afin d’atteindre de nouvelles audiences.

Un article de blog peut être transformé en infographie, un livre blanc peut se décomposer en plusieurs articles de blog ou des vidéos courtes. Trois articles sur le même sujet pourront composer un e-book. Chaque pièce de contenu peut être découpée pour en faire des posts à destination des réseaux sociaux. Ces nouveaux contenus prenant la forme de visuels graphiques peuvent être partagés sur les réseaux sociaux, par e-mail et sur le site de votre cabinet pour gagner en notoriété et trafic.

Si nous vous avons inspiré à passer à l’action et vous voudriez mettre en place une stratégie de marketing de contenu pour votre cabinet, contactez-nous via notre formulaire de contact. Nous serons ravis de discuter avec vous à propos des besoins spécifiques de votre cabinet d’avocats ou de répondre à vos questions, afin de vous aider à accomplir vos objectifs marketing.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp
Daria Kyan

Daria Kyan

Lire aussi
menu
Parlons de votre projet
Say Hello !