Stratégie marketing pour avocats en 2020 : quels leviers pour un rendement efficace ?

Lorsque vous faites la promotion de votre cabinet en ligne avec succès, vous accomplissez deux tâches importantes : vous vous placez au premier plan pour de nouveaux clients potentiels et de nouveaux talents, et vous les dirigez à travers l'entonnoir de ventre, afin qu'ils vous contactent et vous engagent.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Stratégie marketing pour avocats
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp

Vous souhaitez attirer plus de clients et développer votre cabinet ? Vous avez entendu parler des bienfaits du marketing digital, mais vous ne savez pas par où commencer ? Entre Google, Facebook, SEO et les réseaux sociaux, il y a beaucoup de points à considérer pour une stratégie marketing pour avocats – et il y a beaucoup d’agences qui prétendent que leur solution est la meilleure.

Quelles tactiques de marketing fonctionneront pour votre cabinet d’avocats ? Comment savoir dans quels canaux investir et lesquels ignorer ? Ci-dessous, nous avons résumé tout ce que vous devez savoir sur la création d’une stratégie marketing pour avocats efficace.

Le pré-requis n°1 : comprendre le parcours d’achat de votre client

Le parcours d’achat traditionnel

Traditionnellement, les outils de vente d’un cabinet d’avocats se résumaient aux supports marketing imprimés, la présence dans des salons, les recommandations et les cold call (le fait d’émettre des appels téléphoniques sortant vers une population qui n’est à priori pas spécifiquement réceptive à l’offre). Ces tactiques ne sont plus aussi efficaces qu’avant, pour quatre raisons principales :

  • La moitié des acheteurs B2B sont désormais des millenials et les millenials détestent les les cold call.
  • L’acheteur B2B moderne fait ses propres recherches, souvent en ligne. L’acheteur B2B effectue désormais en moyenne 12 recherches en ligne avant d’interagir avec le site web d’un prestataire, et il est déjà à 57% du processus d’achat avant de vouloir parler à un représentant des ventes.
  • 90% des acheteurs B2B retournent dans l’entonnoir de vente et répètent au moins une ou plusieurs tâches dans le parcours de l’acheteur

De plus, la récente étude de l’entreprise américaine de conseil Gartner, a révélé qu’en dépit de la prolifération de l’accès numérique, 77% des acheteurs B2B qualifient le processus d’achat comme étant difficile et surtout très long. Il est donc temps de faciliter le parcours d’achat à votre client grâce à une stratégie marketing qui répond aux problématiques rencontrées par vos prospects lors de l’achat de vos services.

Le parcours d’achat à l’ère du digital – le modèle See Think Do Care

Le parcours d’achat est le processus qui permet de faire passer un internaute du statut de simple visiteur de votre site à celui de client, après avoir franchi différentes étapes. Ces étapes composent ce que l’on appelle le tunnel de conversion. Les voici résumées en une infographie :

framework stratégie marketing pour avocats
Source : https://www.kaushik.net/avinash/see-think-do-content-marketing-measurement-business-framework/

SEE : votre client potentiel (votre cible) se positionne comme étant n’importe qui pouvant être susceptible de faire affaire avec vous. À ce stade, vous devez faire en sorte à ce que les gens sachent que vous existez et que vous avez une offre susceptible de les intéresser

THINK : votre client potentiel se positionne comme étant intéressée de faire un achat dans votre industrie. Le consommateur commence à réfléchir et magasiner les propositions

DO : le client potentiel est prêt à passer à l’action. C’est le moment de l’inciter à agir.

CARE : votre cible est le client actuel de votre cabinet. Profitez-en pour assurer un bon service après-vente afin de maintenir l’image positive du cabinet que vous avez réussi à construire durant les phases précédentes.

En clair, il s’agit de cheminer le client vers l’action, grâce aux leviers marketing pertinents selon son positionnement dans le parcours d’achat. Il faut noter également que le parcours n’est pas linéaire. Bien au contraire la cible peut recommencer plusieurs étapes et ce dans le désordre, avant de faire appel à votre cabinet.

EXEMPLE : votre cabinet est spécialisé dans la franchise, vous représentez les intérêts des franchisés. Votre cible sont des personnes voulant devenir franchisé.

Votre client potentiel se renseigne en ligne sur les modalités pour devenir franchisé d’un grand groupe de distribution. Concrètement, il tape la recherche suivante sur Google « comment devenir franchisé chez X » – See

Il tombe sur un article de votre blog intitulé « Devenir franchisé en 5 étapes » – La personne se rend compte qu’elle aurait potentiellement besoin de l’aide d’un avocat pour devenir franchisé – Think

Le client potentiel contacte un ami, anciennement franchisé pour lui demander des conseils et recommandations – See

Il prend ses recommandations et google les avis, les services et les modalités de travail de chaque cabinet – Think

Le client potentiel hésite entre deux cabinets à contacter. Il décide alors de faire un tour sur Linkedin pour évaluer la présence digitale de chaque cabinet retenu – Think

Enfin, il passe sur le site du cabinet qui a retenu son attention et le contacte via le chat-bot mis en évidence sur le site – Do

Une fois la prestation effectuée par le cabinet, le client décide de laisser un avis positif sur le cabinet sur Google – Care

Quelques années plus tard, alors qu’il est déjà franchisé, le client lit un article sur les risques encourues lors de la renégociation d’un contrat de bail commercial. Il songe à engager un avocat pour l’assister dans cette tâche. Il voit alors dans sa boite e-mail, la newsletter du cabinet d’avocats auquel il avait fait appel lors du lancement de son activité. Le client clique sur le bouton contactez-nous en bas de la newsletter et fait appel au cabinet – See – Think – Do – Care

Ainsi, avant de réfléchir à votre stratégie de marketing digital, vous devez définir votre audience cible et comprendre dans quelle étape du parcours d’achat celle-ci se trouve. Une fois cette tâche terminée, vous pouvez envisager d’utiliser tel ou tel canal marketing adapté à l’étape du tunnel de conversion.

Le pré-requis n°2 pour une stratégie marketing pour avocats efficace : avoir un site web professionnel

Votre site web est sans doute l’atout marketing le plus précieux pour votre cabinet d’avocats. Si vous n’avez pas de site web professionnel, procurez-vous-en un. Ajoutez cet article à vos favoris et contactez quelqu’un.

Nous consacrons à ce sujet une section entière, car le site internet de votre cabinet joue un rôle considérable à chaque étape du parcours d’achat. Aujourd’hui, la moitié des clients B2B s’attendent à ce que le site web d’un prestataire soit un canal utile et plus d’un tiers s’attendent à ce que le site soit leur canal le plus efficace.

En plus d’accueillir un contenu de haute qualité (nos y reviendrons), votre site web doit comprendre cinq éléments, si vous souhaitez qu’il génère des prospects et des ventes et que votre stratégie marketing pour avocats porte ses fruits :

  • Rapide – 40% des utilisateurs abandonneront une page web si le chargement prend plus de trois secondes.
  • Sécurisé – 85% des consommateurs ne navigueront pas sur un site non sécurisé, procurez-vous un certificat SSL
  • Adapté aux mobiles – plus de 60% du trafic en ligne provient d’un appareil mobile. Le mobile génère en moyenne plus de 40% des revenus des principales organisations B2B, et 50% des requêtes de recherche B2B sont aujourd’hui effectuées sur les smartphones
  • Actionnable – Votre site web n’est pas une plaquette de votre cabinet en ligne, c’est votre canal de ventes 24h / 24. La principale raison pour laquelle votre client potentiel abandonne le site web de votre cabinet est qu’il n’y a pas d’informations de contact immédiatement visibles. Votre site web a besoin d’appels à l’action clairs, de formulaires de contact engageants et de contenus créateurs d’autorité tels que des témoignages ou des classements.
  • Conçu par des professionnels – 37% des acheteurs quitteront un site web en raison d’une mauvaise navigation, et 46% quitteront un site web en raison d’un manque de clarté sur l’activité du cabinet. De plus, une mauvaise expérience sur un site web rend les utilisateurs moins susceptibles de revenir dessus une seconde fois.

L’agence We-Push a résumé les bonnes pratiques en termes de création d’un site de cabinet d’avocats dans un article passionnant.

Votre site web n’est pas une plaquette de votre cabinet en ligne, c’est votre canal de ventes 24h / 24

Meilleures stratégies marketing pour rendre votre cabinet visible aux yeux de votre client cible

Il existe des dizaines (ou des centaines ou des milliers) d’entreprises ou de personnes physiques qui ont besoin de vos services juridiques. Vous le savez et je le sais. Mais les entreprises elles-mêmes le savent-elles ? Pas tellement. Vos clients potentiels peuvent même ne pas réaliser qu’ils ont un problème. C’est là que la visibilité de votre cabinet et la génération de la demande entrent en jeu.

En un mot, le marketing de génération de demande aide vos clients potentiels à prendre conscience des problèmes qu’ils rencontrent, qu’une solution existe et que c’est votre cabinet qui la détient. Automatiques, ils chercheront à en savoir plus sur vos services.

Voici les stratégies de marketing digital qui fonctionnent le mieux pour la génération de la demande pour un cabinet d’avocats :

  • Marketing de contenu
  • Marketing vidéo
  • Marketing (et publicité) sur les réseaux sociaux
  • Référencement naturel pour cabinet d’avocats (SEO)

Marketing du contenu

Le marketing de contenu est un des leviers les plus importants pour une stratégie marketing pour avocats réussie et celui que 91% des spécialistes du marketing utilisent actuellement. Il comprend des blogs, des vidéos, des communiqués de presse et des articles de presse, des FAQ, des newsletters, des livres blancs, des études de cas, des infographies et bien d’autres éléments précis.

Vous en avez besoin car de plus en plus d’acheteurs comptent sur le contenu pour prendre des décisions. Plus de la moitié des acheteurs B2B consultent au moins huit éléments de contenu au cours du processus d’achat et plus de 80% des acheteurs consultent au moins cinq articles. 75% des acheteurs affirment que le contenu a un impact significatif sur leur décision d’achat, et 62% disent qu’ils peuvent finaliser leurs critères de sélection d’achat en se basant uniquement sur le contenu.

La plus grosse erreur que vous pouvez faire dans le marketing de contenu à n’importe quelle étape du tunnel de conversion, est de créer du contenu pour VOUS et non pas POUR LE CLIENT. Le domaine des professions libérales est particulièrement soumis à ce risque. En effet, la tentation est grande d’utiliser un jargon et d’aborder des thématiques que seuls vos confrères comprendront. Or, les cabinets d’avocats doivent créer du contenu qui se concentre sur les clients et qui l’aide dans le processus d’achat.

Bon exemple : l’article de blog fictif cité précédemment « Les 5 étapes pour devenir franchisé » est un bon exemple de pièce de contenu se concentrant sur le client. Le sujet est simple est comprendre et l’on s’attend à la présentation du contenu allant à l’essentiel.

Mauvais exemple : un article intitulé « Application d’une clause de non-concurrence post-contractuelle en référé : premier revers pour l’enseigne NATUR HOUSE ». Un commentaire d’arrêt s’annonce … Pensez-vous que le commun des mortels pourra déchiffrer et comprendre le sens de l’article ?

Voici les types d’éléments de marketing de contenu qui fonctionnent en haut du tunnel de conversion, pour générer de la demande et donner de la visibilité à votre cabinet :

  • Articles de blog – Un classique. Les blogs au stade de la génération de la demande doivent sensibiliser vos clients et les intéresser aux services proposés par le cabinet. Identifiez les problèmes que la plupart de vos clients rencontrent habituellement et intégrez ceci à vos articles de blog. L’idée ici est de s’éloigner de la production de contenu qui se concentre sur ce que vous faites et de créer du contenu qui montre aux clients que vous comprenez leurs difficultés et que vous êtes capable d’y répondre. Attention : si vous souhaitez que ces articles fonctionnent réellement pour vous, vous devez les optimiser pour les moteurs de recherche (plus d’informations sur le référencement plus bas)
  • Articles sur les réseaux sociaux – Voir ci-dessous.
  • Infographies – Nos esprits sont attirés par les images – elles sont plus faciles à comprendre pour notre cerveau. Nous pouvons traiter un visuel en moins de 1/10 de seconde. Les infographies condensent le maximum d’informations en un clin d’oeil. Par ailleurs, le droit est est une matière qui se prête à merveille à la création d’infographies. C’est non sans raison que l’on assiste à la prolifération du legal design.
  • Livres blancs – Pour que les livres blancs fonctionnent pour vous, assurez-vous de fournir au lecteur des ressources précieuses telles que check-up listes, des conseils et des guides.

Pour en savoir plus sur la création d’une stratégie de marketing de contenu simple.

Marketing des réseaux sociaux pour avocats

Considérez les réseaux sociaux comme votre panneau d’affichage moderne qui peut considérablement aider votre marque et votre cabinet. Mais avant de vous lancer, choisissez judicieusement vos plates-formes, car toutes les plates-formes ne conviennent pas à toutes les activités. L’exception pour les cabinets d’avocats est LinkedIn. Si vous êtes avocat, vous devez être sur LinkedIn. Voici un blog complet de statistiques LinkedIn qui explique pourquoi.

Avant d’allouer l’intégralité de votre budget marketing sur les réseaux sociaux, sachez qu’il ne deviendra probablement pas votre principale source de ventes, mais il améliorera votre image de marque et votre autorité sur le marché (à condition d’être bon dans la communication sur Linkedin).

Voici les meilleurs types de publications sur les réseaux sociaux pour un cabinet d’avocats :

  • Articles de blog
  • Statistiques et faits «saviez-vous»
  • Nouvelles de votre secteur d’action
  • Vidéos captivantes de moins de 60 secondes sur des sujets éducatifs ou marque
  • Études de cas, livres blancs

Marketing video

Aujourd’hui la vidéo est partout et vous avez difficilement pu passer à côté ! On la retrouve aujourd’hui sous différentes formes et d mais aussi sur des plateformes d’hébergement gratuites, des sites web, les réseaux sociaux… 70% des acheteurs regardent des vidéos sur leur parcours d’achat et les prestations juridiques ne sont pas une exception. Les décideurs d’entreprises adorent les vidéos en ligne, car elles constituent le moyen le plus rapide et le plus simple d’obtenir des informations.

Ce n’est pas la seule raison d’utiliser des vidéos à l’étape de la sensibilisation de votre client cible sur des problématiques qu’il peut rencontrer : les utilisateurs retiennent 95% d’un message lorsqu’ils le regardent dans une vidéo, contre 10% lorsqu’ils le lisent dans un texte.

Les meilleures vidéos pour un marketing de cabinets d’avocats sont :

  • Vidéos pratiques et éducatives
  • Vidéos de marque et vidéos publicités
  • Vidéos de blog
  • Vidéos divertissantes, amusantes ou qui attirent l’attention
Exemple d’une vidéo marque d’avocats efficace

Référencement naturel pour cabinets d’avocats

Le référencement naturel consiste à modifier le code et le contenu de votre site web pour obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche pour des mots clés et des expressions spécifiques. Vous en avez besoin, car 71% des acheteurs commencent leurs recherches par des recherches Google génériques et ils effectuent en moyenne 12 recherches avant de s’engager sur le site d’une marque spécifique.

Cela signifie que vous (et vos concurrents) avez 12 possibilités pour votre site web de se classer en haut des résultats de recherche et d’attirer l’attention d’un acheteur.

Le référencement s’intègre à la fois à la génération de la demande et à l’incitation du client de prendre contact avec vous, en fonction des mots clés et des phrases que vous optimisez. Par exemple, si vous optimisez un élément de contenu pour « devenir franchisé », vous êtes plus susceptible d’attirer l’attention de quelqu’un au tout début du parcours d’achat. Basculez cette optimisation sur « devenir franchisé meilleur avocat » et vous êtes déjà plus proche d’une conclusion d’achat . C’est ce qu’on appelle l’optimisation de l’intention de recherche.

Voir notre guide complet sur le référencement naturel pour cabinets d’avocats

Meilleures stratégies marketing pour inciter votre client potentiel à prendre contact avec vous

Une fois que votre cible est sont consciente de votre service, vous pouvez les pousser vers les étapes THINK et DO. Vous trouverez ci-dessous les meilleures stratégies marketing pour la génération de leads pour votre cabinet d’avocats :

  • Événements
  • Témoignages, avis, business cases (cas d’étude)
  • SEO
  • Marketing de contenu

Event marketing

Les relations sont au cœur de toute pratique juridique réussie. Accueillir un événement est un excellent moyen de renforcer les relations clients existantes tout en développant des liens avec de nouveaux prospects. Les événements offrent des opportunités de s’engager à un niveau plus profond, ce qui est essentiel pour établir la confiance, élément crucial pour le développement des affaires.

L’interaction face à face continue d’être un moyen puissant de nouer des relations et de mieux exploiter les besoins des clients. Qu’ils soient de nature informative ou sociale, les événements sont un élément précieux de la stratégie marketing pour avocats. L’event marketing peut aider les avocats à obtenir de nouvelles pistes, à générer une image positive du cabinet et à se positionner comme des leaders d’opinion.

Voici une liste non exhaustive de types d’événements auxquels votre cabinet devrait penser pour accroitre sa notoriété et convertir les prospects en clients :

  • Événements pédagogiques : ils permettent aux cabinets d’avocats de démontrer leurs connaissances professionnelles en personne. Ces événements peuvent prendre diverses formes : workshops, séminaires ou encore webinars juridiques (plus faciles à mettre en place et avec une portée plus grande)
  • Événements caritatifs : il s’agit d’un moyen simple de créer des événements sans que cela ressemble à de l’auto-promotion. Choisissez une cause qui vous tient à coeur et organisez un événement en partenariat avec une association. Surtout n’oubliez pas de communiquer autour de votre intervention sur les réseaux sociaux
  • Présence dans des salons : l’exposition dans des salons peut avoir un certain coût, alors choisissez soigneusement votre événement. Faites des recherches et assurez-vous que le public présent pourra être votre client cible. Si vous décidez d’exposer, assurez-vous de faire tout le travail de préparation pour vous assurer d’obtenir la meilleure couverture et le meilleur retour sur investissement

Témoignages, avis, business cases

Rappelez-vous le parcours d’achat de votre client. À la phase Think, celui-ci se positionne comme étant intéressée de faire appel à vos services. Le problème à ce stade, c’est que vous n’êtes pas le seul cabinet d’avocats, expert dans le domaine du droit, auquel s’intéresse votre client. À cette phase du parcours client, vous devez absolument prouver à votre prospect que vous êtes le seul cabinet capable de répondre à sa problématique. En fait, c’est le moment de rassurer votre client potentiel par le biais de leviers d’autorité tels que : les avis Google, les témoignages client, les business cases. Passons-les en revue rapidement, afin de comprendre de quoi il s’agit :

  • les avis Google My Business : ils participent à l’établissement d’une é-réputation solide de votre cabinet et déterminent la décision d’achat du client. De plus, les avis Google ont également un impact positif sur le référencement naturel du site de votre cabinet. Ainsi, demander à vos clients de laisser un avis sur Google sur votre cabinet devrait faire partie des réflexes à avoir dans votre routine. À la fin de chaque dossier, nous vous recommandons d’envoyer un e-mail à votre client satisfait avec un lien vers votre profil Google My Business et de fournir des instructions sur la façon de laisser des commentaires.
  • les témoignages clients : les pages de témoignages de clients figurent parmi les sections les plus consultées des sites web de cabinets d’avocats. En effet, les témoignages parlent positivement de vous avec les mots d’un tiers. Les visiteurs de votre site n’ont donc pas à vous croire sur parole que vous êtes le meilleur cabinet d’avocats dans votre domaine, ils peuvent s’y assurer en lisant les avis des clients heureux d’avoir travaillé avec vous
  • les business cases : une étude de cas bien rédigée présente le problème, la stratégie conçue pour le résoudre et le chemin pour y arriver. Cela montre précisément la philosophie du travail du cabinet et en quoi celui-ci sera bénéfique pour le client. Voir l’ensemble du processus de résolution de cas, répondra aux questions les plus courantes des clients potentiels. Il leur est plus facile de décider sur les services et méthodes de votre cabinet correspondent à ce qu’ils recherchent.

Référencement naturel

Comme nous l’avons précisé plus haut, le référencement naturel pour cabinet d’avocats s’intègre à l’objectif de génération de demande et la génération de leads à la fois. La différence réside dans le degré de l’intention de recherche et l’optimisation de mots-clés qui y correspondent. Pour la génération de leads, vous souhaiterez vous concentrer sur les phrases clés à forte intention commerciale, par exemple :

« meilleur cabinet d’avocats franchise »

« avocat franchise paris »

« aide juridique pour devenir franchisé « 

« coût avocat franchise »

Contrairement aux requêtes génériques larges, ces mot-clés ont un degré d’intention commerciale plus haut. Le prospect est sur le point de faire appel à un avocat et il est donc important d’être classé sur ces termes la. Si vous deviez choisir un canal marketing pour générer des prospects, ca devrait être le référencement naturel. C’est l’une des stratégies de génération de leads les plus efficaces, sinon la plus efficace.

Marketing de contenu

Les blogs et les webinars sont d’excellents générateurs de demande, mais vous allez résoudre un problème différent avec le marketing de contenu de génération de leads. Dans cette phase, vous devez afficher votre autorité, votre expertise et la preuve de vos résultats. Les meilleurs éléments de marketing de contenu pour cette étape sont :

  • Articles de blog qui affichent votre expertise sur votre industrie (exemple : « comment faire X », « comment nous avons fait X », « pourquoi vous devriez X », « guide ultime pour X »)
  • Témoignages et avis
  • Infographies et vidéos explicatives sur vos services et leurs avantages pour votre client cible
  • Communiqués de presse
  • Annonces sur les classements et les partenariats
  • Anecdotes sur la culture, l’histoire et les valeurs fondamentales de votre cabinet d’avocats
  • Études de cas
  • Livres blancs

En ce qui concerne la forme, vos clients potentiels souhaitent du contenu digeste, rédigé par des pros, sans jargon juridique incompréhensible. Croyez-en notre expérience : il est possible de produire du contenu juridique centré utilisateur, sans que la qualité en pâtisse.

Meilleures stratégies pour assurer la rétention de vos clients

Grâce aux techniques citées plus haut, vous avez de nouveaux clients, super ! Maintenant, comment allez-vous procéder pour les garder ? Une partie importante du parcours d’achat de votre client est la boucle de fidélité. Il est Marketing Metrics, il est plus de 350% plus rentable de vendre à un client existant qu’à un nouveau.

Les stratégies ci-dessous sont les meilleurs moyens de fidéliser et de récupérer les clients :

  • Marketing de contenu
  • Emailling

Marketing de contenu pour fidéliser le client

Le marketing de contenu est l’un des meilleurs moyens de maintenir l’intérêt des clients actuels pour votre marque. Non seulement cela permet de garder votre cabinet d’avocats en tête, mais cela incite vos acheteurs de prendre de meilleures décisions grâce à vos services. Il y a cinq types de marketing de contenu qui fonctionnent pour la rétention client :

  • Blogs – Chaque matin, je lis le blog de marketing digital préféré de Hubspot pour connaitre les nouveautés de l’industrie. Plus le blog est meilleur, plus je gagne en compétences et en connaissances, plus je respecte le fournisseur et plus je suis susceptible de faire appel à eux
  • Réseaux sociaux – Publiez régulièrement vos articles de blog, webinars, des posts sur vos nouveaux services et témoignages de vos clients
  • Vidéos – Le marketing vidéo est idéal pour la fidélisation et la récupération des clients, et il peut s’agir d’une stratégie marketing pour avocats assez innovante si vous optez pour des vidéos interactives à 360 degrés. Créez des versions vidéo de vos articles de blos, des vidéos explicatives et de courtes annonces pour différents services.
  • Webinars – Aidez les clients à profiter plus efficacement de votre service avec des webinars éducatifs, des entretiens et des questions-réponses.

E-mailling

À l’heure actuelle, l’e-mailling est un excellent moyen de rester en tête de vos clients et de les aider à rester au courant des nouveaux services, des informations et des offres de votre cabinet.

Voici quelques exemples de bons e-mails marketing pour le bas de l’entonnoir:

  • Newsletters mensuelles
  • Articles du blog
  • E-mails de remerciements
  • Annonces et rappels de webinars
  • Annonces de livres électroniques
  • Courriels de présentation de nouvelles recrues

Comment mettre en exécution votre plan marketing ?

Analysez vos points faibles par rapport à la concurrence

Voici les critères que vous devriez inclure dans votre analyse pour comprendre votre positionnement par rapport à la concurrence :

  • Évaluation du site web (vitesse, le caractère responsif, l’expérience utilisateur, structure du site etc.)
  • Évaluation du positionnement de votre site sur les moteurs de recherche (nombre de mots-clés sur lesquels vous êtes positionnés, les liens entrants etc.)
  • Évaluation du contenu (livres blancs, livres électroniques, newsletters etc.)
  • Évaluation de la satisfaction client et des employés, y compris l’évaluation de l-é-réputation

Grâce à une analyse concurrentielle approfondie, vous devriez être en mesure d’identifier les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités du point de vue du marketing digital pour votre cabinet, y compris des informations exploitables que vous pouvez prendre pour combler les lacunes et devancer vos concurrents.

Identifiez vos objectifs

Vous avez compris que votre client cible est susceptible de cheminer par plusieurs phases avant de faire appel aux services de votre cabinet. Pour que votre stratégie marketing pour avocats porte ses fruits, vous devez définir vos objectifs commerciaux. Une fois ces derniers définis, l’ordre de priorité des actions, ainsi les canaux marketing à utiliser seront plus clairs.

Voici les objectifs/challenges les plus courants qu’un cabinet d’avocats est susceptible de rencontrer tout au long de son existence :

  • avoir plus de dossiers
  • assurer la rétention clients
  • encourager le recrutement

Associez vos objectifs aux meilleures stratégies marketing pour avocats

Une fois que vous avez défini vos objectifs, vous pouvez les associer aux meilleures stratégies marketing. Par exemple, si votre objectif principal est d’augmenter le nombre de dossiers, vous avez compris (nous l’espérons) qu’il faut se concentrer en priorité sur la phase SEE et donc sur le marketing de contenu, le marketing vidéo, les réseaux sociaux et le référencement naturel, ADAPTÉS au degré d’intention du client potentiel à faire appel à vos services.
Si vos avis ne sont pas à la hauteur et que vous avez une faible rétention client, vous aurez intérêt de concentrer vos efforts sur les canaux marketing adapté à la fidélisation de la clientèle.

Suivi, test, correction et on répète

Notre mantra chez Incursiv, c’est « Suivi, test, correction et on répète » et c’est vraiment notre façon de fonctionner. La racine de cette philosophie est les données et les analyses. Nous suivons nos campagnes marketing, testons de nouvelles stratégies, peaufinons les campagnes en fonction des résultats et répétons le processus. Ainsi nous mesurons notre retour sur investissement et corrigeons le tir si les prévisions n’ont pas été atteints.

Afin de ne pas se noyer dans les données vous devez comprendre la différence entre une métrique et un indicateur de performance clé (KPI).

  • une métrique est un nombre
  • un KPI est une mesure qui est la plus étroitement liée au succès global de l’entreprise

Bien que les statistiques aident à créer des campagnes spécifiques, seules certaines peuvent vous aider à affiner et à adapter votre stratégie marketing pour avocats.

Les taux de rebond, les pages vues, le temps passé sur la page, les nouveaux visiteurs et les classements de recherche sont tous des indicateurs.

Voici les KPI qui comptent vraiment pour votre stratégie de marketing digital :

  • Ventes totales
  • Nombre de prospects générés
  • Revenu
  • Retour sur investissement marketing
  • Taux de conversion
  • Tarif de réservation (depuis les appels)
  • Coût par prospect

Il est temps de se lancer. J’espère que ce guide suffira pour démarrer votre plan marketing pour avocats. Si ca n’est pas le cas, faites-le nous savoir – nous serons ravis de remplir les blancs et de répondre à toutes vos questions.

Ou bien, enlevez-vous un poids et laissez-nous gérer toute votre stratégie marketing pour avocats pour vous. Contactez-nous pour en savoir plus ou créer votre propre plan gagnant.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on whatsapp
Daria Kyan

Daria Kyan

Lire aussi
menu
Parlons de votre projet
Say Hello !